Helene Colpin en Inde!!

Pour notre premier weekend de deux jours depuis des lustres, mes collocs et moi avons décidé de partir à la découverte de l’Inde des indiens, dans laquelle peu ou aucun touriste ne s’aventure. Nous avons donc été invités chez Ankur, un collègue, à Muzafarnagar, dans sa famille pour y découvrir ce qu’est la vie d’une famille typique indienne loin de Delhi.

L’aventure a commencé par le trajet en train jusqu’à cette ville située à 120km de NewDelhi.
Pour cette première expérience des chemins de fers indiens nous sommes partis de la gare de Gazhiabad près de Delhi où nous avons acheté nos billets pour une petite fortune soit 17Rs (0,27€). Vous imaginez prendre le train pour 27 centimes ? . Par contre à ce prix là pas de clim, pas de places réservées et une ponctualité qui laisse à désirer (départ à 20h30 au lieu des 19h40 prévues). Mais prendre le train avec les indiens, dans les mêmes conditions que les indiens c’est ça vivre l’Inde !

A l’aller, nous avons tout de suite réussi à avoir une place assise, serrés certes mais assise, les gens s’asseyaient où ils pouvaient, à une sur un siège prévu pour une seule personne ou en tailleur sur les couchettes au dessus de nos têtes.

Au retour cela fut plus compliqué, le monde sur les quais laissait présager du challenge que serait de trouver une place.

Cela dit je ne suis pas restée debout longtemps, un policier très sympa qui patrouillait dans le train a fait se lever des enfants pour qu’ils me laissent leur place.
Cela ne m’aurait pas dérangé de resté debout mais je n’ai pas osé refuser, ça lui faisait tant plaisir (d’autant plus qu’il en a profiter pour s’assoir à coté de moi) !
J’étais donc en première loge pour observer le paysage, les villages, les gens à travers les petites fenêtres…

Nous sommes arrivés à Muzafarnagar vers minuit vendredi soir et avons pris le rickshaw pour nous rendre chez Ankur où nous attendaient sa famille, quelques chapati et du dahl (bouillie de lentilles). Le calme de notre traversé de la ville en rickshaw fut appréciable, pas un bruit, pas une mais vraiment pas une seule voiture et donc pas de pollution qu’elle soit sonore ou non.

Suite à notre arrivée, notre séjour a commencé par la découverte de LA maison Indienne, une grande maison individuelle sur 2 étages, rez-de chaussez (équipé d’une pompe qui puise directement l’eau du sol, j’ai même pu en boire sans tomber malade, ce n’est pas à Delhi que cela serait possible) et bien sûr les deux rooftop très appréciables au coucher du soleil quand on ne craint pas les moustiques, mais qui en journée brûle un peu.

La vie familiale a lieu pour une grande partie du temps au rez-de-chaussez, où la grand-mère de 85 ans, la maman et la sœur prépare à manger pour toute la famille.

Ci-dessous, fabrication du beurre maison, le beurre indien ressemblant plus à de la crème qu’à du beurre.

Par famille je n’entends pas que mari et enfants mais cousins, oncles… Je trouve ça super, les gens de la famille passent quand ils veulent, ils y sont comme chez eux, ils sont plus considérés comme des frères et sœurs que comme des cousins au sens français du terme.

La journée du samedi fut assez calme et relaxante, elle aurait presque pu se résumer à dormir-manger-dormir-manger. En fait il faisait vraiment trop chaud ce weekend pour espérer faire de la marche en pleine journée.
Nous avions prévu de nous lever à 5 heures pour profiter des joies de cette activité mais le réveil fut un peu difficile (surtout que de sournois moustiques ne cessaient de lancer leurs attaques toute la nuit et même les répulsifs les plus violents ne leur faisaient pas peur).

Après avoir petit-dejeuné des sandwichs fris à la patate, la sœur d’Ankur m’a prêté des vêtements traditionnels pour que je sois encore un peu plus dans la peau d’une indienne. J’ai donc été vêtue de rose toute la journée durant… chouette.
Après avoir re-dormie puis mangé nous avons joué aux cartes avant de partir pour un tour en moto dans les rues de la ville.

C’était super, j’ai vraiment apprécié les sensations, d’autant qu’on est loin des routes polluées de Delhi. La foule y est tout aussi dense mais les moyens de locomotion quelque peu différents. Ici très peu de voitures, juste des motos, vélo, rickshaw, chevaux, ânes, buffles et des gens de partout.

Suite à cela nous sommes allés chez Gaurof (non il n’est pas russe) (ndlr: en fait ça s’écrit Gaurav), un ami d’Ankur. Nous y avons été accueilli comme des rois par toute la famille, les gens sont tellement accueillant c’est fou. Au programme de l’apéro, samossas qui déboucheraient les nez les plus englués, indian-thé (cay), biscuits puis comme à l’accoutumé j’ai eu le droit à ma petite séance photos, les sœurs/cousines de Gaurav voulant absolument poser avec moi. J’ai même eu la droit à la photo prise en train de se serrer la main très cordialement façon « ambassadrice ».
C’était marrant, ça fait plaisir à tout le monde, ce sont toujours de grands moment, les indiens sont géniaux.

Nous sommes ensuite repartis pour… la ducasse (fête foraine pour les gens qui ne sont pas du nord)!! Je n’aurais jamais pensé aller dans ce genre d’endroit en Inde et bien si, chez Ankur tout est possible.
Les manèges ressemblent aux manèges Français sauf que la grande roue se transforme en manège à sensation (ils avaient du casser le modulateur de vitesse), ils y a de mini-grandes roues pour les enfants, qui tournent grâce à un homme qui monte dessus façon « hamster ».

Aller, la question du jour bonjour : mais qu’observent tout ces gens ?

Réponse: Eh bien ils m’observent!
Non pas que je me prenne pour le nombril de Muzafarnagar, mais des blancs là bas ça ne passe pas inaperçue mais alors une fille blanche encore moins. En fait j’étais en train de choisir des bracelets que Gaurof voulait acheter et tout le monde s’est rassemblé autour de moi pour observer la blanche qui observe des bracelets. C’était assez cocasse.
Mais comme ça arrive très souvent, les indiens sont très curieux, je n’y fais plus attention depuis un moment.

Sur le chemin du retour nous avons croisé un étrange convoi. Sur la route des femmes et des enfants agglutinés autour d’un espèce de petit char scandant des slogans dont forcement je ne comprenais pas un mot. D’après les explications de mes amis indiens il s’avère que ce char transporté un flamme sacré, qui avait parcouru 200km… un peu comme au JO en fait, le genre de petite choses traditionnelles qu’on ne peut voir qu’ici et qui font de l’Inde un pays si fascinant.

La soirée c’est terminée autour d’un plat de patates douces au curry, de mangues et bien sûr par le match India-Bangladesh pour la coupe du monde de criket (ça y est j’ai presque compris toute les règles) !!

Nous avons quitté cette chaleureuse ambiance le dimanche matin après avoir reçu des cadeaux de la part de notre famille d’accueil d’un weekend.

J’ai donc passé deux jours super enrichissant à Muzafanagar, j’en suis repartie pleine de superbes souvenirs en ayant beaucoup appris sur cette très riche culture indienne.



10 commentaires concernant l'article“This is real India”

  1. maman a dit :

    encore de super souvenirs dans un coin de ta tête et ceux là encore plus enrichissants sur le plan des rapports humains
    tu es belle en rose :wink: bon évidemment le pantalon en dessous ……….. :shock:

  2. hélène en rose a dit :

    Au départ j’avais un pantalon d’arlequin mais il n’allait pas trop avec les chaussures de rando, j’ai donc préféré le quitter ^^

  3. maman a dit :

    ah oui les chaussures de rando …………..inépuisables celles-là :wink:
    mais ç’est vrai que ça va pas avec tout :lol:

  4. mhd a dit :

    salut!
    j’adore le manège hamster! ça devait être fatigant pour le pauvre monsieur!
    la robe rose te va bien, on te voit pas souvent en robe (en fait, moi jamais!)
    c’est souvent les moins riches qui sont les plus généreux, et cette famille ne déroge pas à la règle.
    je trouve que tu pratiques un tourisme très enrichissant, si on peut appeler ça du tourisme, ça me fait vraiment réfléchir au VIE…

    merci encore un fois pour ces magnifiques récits.

  5. sofilul a dit :

    ah… toi en rose wahou!
    j’ai lu également l’article de Charles, c’est sympa de lire vos deux points de vues…. bonne continuation!!!

  6. Shekhar a dit :

    Nice trip, Great to see You guys exploring this side of India.

    But I still dont understand the title “This/What is real India?”
    crowd, pollution, poverty?
    People, relation, simplicity?
    dust, riksha, animals around?

    anyway, Keep it up.

    Shekhar

  7. Hélène a dit :

    By “this is real India” I spoke about life in an Indian familly, living during one weekend as an indian, far from my life in Delhi with my other foreigner friends which does not allow me immersing myself totaly in Indian culture…

    But of course I’m aware that we can not sum up Indian to what I’ve lived last weekend, India has such a diversity…
    If I go in another Indian state, I’m sure life will be totaly different from life in UP, people have different habits, different traditions

    I should have called my article “This is one part of real India” but I’ve chosen the first title which came to my mind.

    I count on you to make me discover “your” India ;-)

  8. Vijay a dit :

    J’ai remarqué que l’on pouvait cerner une personnalité par la manière dont elle décrit l’Inde.
    Loin de moi le désir de distribuer les bons ou mauvais points (référence au commentaire de Shekhar).
    En effet, tout est subjectif surtout dans un pays aussi divers, et en transition économique.
    J’espère que l’Inde vous plaît!
    Et bonne continuation…

    P.S: j’ai découvert ce site grâce aujourdhuilinde.com

  9. Shekhar a dit :

    Yes, True.

    A person reveals a lot by what they speak and more by what they do,

    Anyway, It is great to have such people around who wants to learn, explore new things :)

  10. Gaurav Singhal a dit :

    Hey Helene,

    It’s good to see your blog and the Pictures….
    hmmmmmm please correct my name “GAURAV” (Daaaa…)
    Well the time I spent with you guys was really joyfull and Memorable.
    I wish some other day we have some time together(You, me ,tom,Charles & Ankur).
    Whenever you plan your next visit to Muzaffarnagar let me know in advance i will make some arrangement for you guys to take you to my Vilage to see real villagers and farms and all.

    My sisters are very happy about the time spend with you Helene..

    Well what about your plans for Rishikesh for ReverRafting..?
    Let us have a get together at your flat some day…

    //BR
    Gaurav

Laisser un commentaire